Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Jacques Famery

Cette "édition" couvre un des plus grands succès commerciaux d'une très petite compagnie, Performance Yachting une compagnie familiale qui démarra avec des vieux moules achetés en Angleterre.  Le moule de l'Aristocat fut le départ d'une longue liste de succès, les Gemini 3000, 3200 et 3400.  Cette expertise donna ensuite naissance au Gémini 105, dont j'ai pensé inclure une vidéo.
Gemini 3400
Donc pour le plaisir de la discussion et en même temps pour faire connaître des "vieux" bateaux méconnus, à prix souvent abordable et susceptibles d'être un bon choix pour le "Grand Départ".
Je vous offre une discussion qui cette fois-ci à le potentiel d'être un "deux dans un".
On parle ici du Gemini 3400 qui est un catamaran, donc une "vision" de la voile totalement différente, et avec des contraintes aussi très différentes du monocoque.
 
Pourquoi le Gemini? Parce que c'est probablement le catamaran qui a le plus fait pour démystifier les catamarans en Amérique du Nord et qu'en plus, c'est un modèle dont le prix se rapproche le plus de ceux pratiqués par les monocoques. Il offre beaucoup d'espace, dont une superbe chambre avec un vrai lit double, format Queen et deux petites chambres, aussi avec lit double, mais régulier. La cuisine est agréable et fonctionnelle avec un espace comptoir et un vrai frigo vertical, rare et carrément impossible sur un voilier classique et un carré accueillant.
Carré/coque tribord avec sa cuisine
Carré/coque babord avec sa table à carte d'un Gemini 3400
Carré du Gemini 3200, vue vers la chambre avant
Carré, vue vers le cockpit.  Gemini 3200
Cuisine du Gemini 3200...de l'espace!
Cuisine, vue vers la chambre arrière d'un Gemini 3200
Cuisine du 3200, poêle Origo et un vrai frigo!
Chambre avant d'un 3200 avec "vue" sur le carré
Chambre avant d'un 3400, avec vue sur la mer!
Le cockpit est évidemment plus grand que ceux existant sur les monocoques et offre au barreur une position confortable et bien protégé des éléments.
Cockpit d'un 3200
A l'origine le Gemini 31 était en fait fabriqué à partir d'un moule acheté en Angleterre (Aristocat). Graduellement Tony Smith améliora le modèle et sorti le Gemini 3000 suivi du 3200. En 1993, des changements majeurs furent apportés, nouvelles dérives et coques plus longues, tout en gardant un air de famille. En 1996, un moule totalement nouveau fut créé, ainsi pris son envol le Gemini 105M suivit de plusieurs autres versions.
Gemini 105MC de 2001

En 2003 une nouvelle variante encore plus "performante" fut introduite.
Pour le plaisir, j'inclus un lien pour un vidéo très instructif de la traversée d'un Gemini 105 avec des vents de 40kn. Ce vidéo donne une idée sur une traversée de l'Atlantique dans un petit catamaran flambant neuf et pas nécessairement équipé "full pin", à partir d'Annapolis en passant par Cape May en direction de Portsmouth en Angleterre.

Ce qui est intéressant ce sont aussi les notes sur l'équipement, radio-météo, ordi et surtout le comportement dans la vague et le vent. C'est surprenant de voir le comportement de l'équipement comme la radio, simplement mise sur une tablette, et qui ne se ramasse pas sur un mur ou au plafond! Surtout quant on prend son "cup of tea" dans 40/45kn de vent, l'ambiance n'est pas la même que sur un monocoque dans les mêmes conditions météo!
Mais comme d'habitude, un voilier ou catamaran est une série de compromis. Préférez vous la gîte et le mouvement de pendule ou les coups secs contre la coque, seul votre degré de tolérance peut savoir lequel est le mieux. Mais selon les experts en la matière, habituellement, les cœurs sensibles préfèrent le catamaran.
Évidemment, que ce vidéo tourné pour faire la promotion des catamarans en général et du Gemini en particulier, met en valeur les avantages d'un cata, la place, l'espace, la table à carte, un vrai frigo et la vue sur l'extérieur!
Vidéos:  Allez à l'adresse suivante: http://geminicatamarans.com/gemini105mc/Sailing/sailing-the-gemini-catamaran.html

Plusieurs vidéos sont proposés, mais allez voir en bas de la page à droite, vous verrez une vidéo qui risque de mettre à rude épreuve vos préjugés...


 Arrêtons de rêver et revenons au Gemini de la série 3000.
Les Gemini, comme la plupart de leurs ancêtres Britanniques ne font que 14 pieds de large (pour la largeur des canaux en France et peuvent prendre un quai normal dans une marina) et ont un pont rigide au lieu d'une trampoline. Ce qui donne des bateaux généralement plus "solide", mais surtout donne plus d'espace intérieur, sans avoir à acheter un 40 pieds.

Les Gemini ont toujours un "air de famille" avec toute la production Britannique, les Prout, Catalac, Dean etc. Rien à voir, avec les catamarans d'inspiration Française. La construction est en fibre de verre pour les coques et le pont est balsa/fibre de verre. A partir du modèle 3200, une résine vinylester a été ajouté pour éviter les problèmes d'osmose, donc les modèles avant....

Quest 33...l'avantage du cata à terre.
Une des grandes particularitées du Gemini, contrairement au Prout de la photo ci-haut, est qu'il est équipé de deux dérives, ce qui lui permet de mieux remonter au près, beaucoup mieux que la plupart des catamarans. Les modèles plus vieux, si ils n'ont pas reçu un minimum d'entretien, peuvent avoir un problème d'entrée d'eau par les compartiments des dérives ainsi qu'un problème de pivot. Avec 18" de tirant d'eau, le Gemini peux être un peu "capricieux" à manoeuvrer dans une marina...comme une libellule!
Les Geminis, sont souvent offert à prix modéré et possède une forte association de propriétaires et l'appui du manufacturier sont des plus. D'ailleurs, juste visiter leur bateau au Salon d' Annapolis, est une expérience en soi... les nombreux propriétaires présents agissant souvent comme des "groupies" autour de leur idole. Sympathique!
Évidemment, qu'un cata aussi petit, exige de la discipline du côté poids embarqués... sinon il risque d'être plus lent qu'un monocoque de grandeur équivalente.
**Attention! Les prix varient énormément, à cause de l'absence ou présence d'un ou deux moteurs diesels et la plupart des plus vieux sont offert en version "Hors Bord" à essence.
Quest 33
Plano du Gemini 3400
Nota: Exceptionnellement, à cause de l'absence de catamaran récent de grandeur équivalente, la comparaison est entre deux "vieux" catamarans. 
Comparatif entre le "vieux" Gemini 3400 et un Prout Quest 33 aussi "vieux":
Longueur Hors Tout: 33' 2" vs 33'
Longueur de Flottaison: 30' 6" vs 30'  
Maître Bau: 14' vs 14' 4"
Tirant d'eau: 18" et 4' 9" vs 2'6" (Quille fixe)
Déplacement: 8,000 lbs vs 9,520 lbs
Tirant d'Air: 45' 0" vs 35'
Superficie Voile: 490 pi2 vs 530 pi2
Hauteur sous Barrot: 6' 4" vs 6'2"
Couchettes: 6/8 vs 6/8
Capacité Diesel: 42/52 gal. vs 15 gal
Capacité d'Eau: 60 gal vs 65 gal.
Capacité Eau Noire: 15 gal vs 18 gal
Vitesse de Coque: 7.7 kn vs 7,3 kn
Prix Usagé**: Gemini 3000 39,9 @ 44,0US$
Gemini 3200 47,9 @ 57,9US$
Gemini 3400 59,8 @ 74,9US$
vs le Prout Quest 33 51,0 @ 79,0$US

**Les statistiques et comparaisons sont pour le Gemini 3400 avec un Prout Quest 33, équipé avec diesel.
Les Gemini 3000 et 3200 sont souvent disponible à partir de 40,000US$. Personnellement, à prix égal et année égale, j'aurais tendance à regarder plus vers le 3400 ou un Prout Quest avec diesel ou le Event 34 plus récent.
Free counters!

Commenter cet article